13/05/2016 : 20ème SESSION ORDINAIRE DE LA CNDHL
Exécution de l'hymne national
13/05/2016 : 20ème SESSION ORDINAIRE DE LA CNDHL
Discours d'ouverture du Président de la CNDHL le Dr Chemuta BANDA
13/05/2016 : 20ème SESSION ORDINAIRE DE LA CNDHL
Examen des rapports de 2015 de la CNDHL
13/05/2016 : 20ème SESSION ORDINAIRE DE LA CNDHL
Présentation des nouveaux présidents et rapporteurs des sous-commissions.
13/05/2016 : 20ème SESSION ORDINAIRE DE LA CNDHL
Appréciation de la qualité des travaux par les membres de la CNDHL
13/05/2016 : 20ème SESSION ORDINAIRE DE LA CNDHL
Photo de famille des membres de la CNDHL et du Secrétaire Général
Célébration de la Fête Internationale du Travail 2016
Causerie éducative
Célébration de la Fête Internationale du Travail 2016
Rencontre sportive entre la CNDHL et la BEAC
Célébration de la Fête Internationale du Travail 2016
Participation des travailleurs de la CNDHL au défilé à la place du Boulevard du 20 Mai

ACCUEIL

Qu'est-ce que la CNDHL ?

La Commission Nationale des Droits de l’Homme et des Libertés (CNDHL), encore appelée « la Commission », est l’institution Camerounaise indépendante de consultation, d’observation, d’évaluation, de dialogue, de concertation, de promotion et de protection en matière de droit de l’homme.

Créée par la Loi N° 2004/016 du 22 Juillet 2004, elle est dotée de la personnalité juridique et de l’autonomie financière.

Son siège est fixé à Yaoundé et ses Antennes Régionales localisées à Buéa, Douala, Ngaoundéré, Maroua, Bertoua et Ebolowa.  

Qu'elles sont ses missions ?

La Commission a pour missions principales la promotion et la protection des Droits de l’Homme. A ce titre, elle :

  • reçoit toutes dénonciations portant sur les cas de violations des droits de l’Homme ;
  • diligente toutes enquêtes et procède à toutes investigations nécessaires sur les cas de violations de droits de l’Homme et des Libertés et en fait rapport au Président de la République ;
  • saisit toutes autorités des cas de violations des droits de l’Homme ;
  • procède, en tant que de besoin, aux visites des établissements pénitentiaires, des commissariats de police et des brigades de gendarmerie, en présence du Procureur de la République compétent ou de son représentant. Ces visites peuvent donner lieu à rédaction d’un rapport adressé aux autorités compétentes;
  • étudie toutes questions se rapportant à la promotion et à la protection des droits de l’Homme ;
  • recueille et diffuse la documentation internationale relative aux droits de l’Homme ;
  • etc.

Informations supplémentaires